Chef d’oeuvre incontesté du XIXème siècle, Le Comte de Monte-Cristo nous transporte sans une fresque romanesque sans pareille. Le soir de ses fiançailles avec la belle Mercédès, Edmond Dantès est arrêté pour son prétendu bonapartisme et enfermé sans pitié dans une des geôles moisies du château d’If, sans espoir d’en ressortir un jour, à cause du magistrat en charge de son dossier qui préfère enterrer cette histoire pour ne pas se compromettre lui-même auprès de sa fiancée. C’était sans compter la présence d’un certain abbé Faria dans la cellule voisine. Celui-ci parvient à tirer Edmond Dantès de sa torpeur, à le guider dans ses plans d’évasion et à l’instruire plus qu’il ne l’a jamais été, lui petit marin devenu capitaine par le jeu du…