Cette année, j’ai participé aux 68 premières fois, une initiative formidable faisant voyager une sélection de premiers romans à chaque rentrée littéraire pour les faire découvrir à plus de 68 lecteurs répartis sur les territoires francophones. Pour ma première participation, la sélection était incroyablement diverse et variée, entre les romans autobiographiques, historiques ou fictifs, des villages entourés de neige du Canada aux bidonvilles de Buenos Aires, avec un petit détour par la prison de Fleury-Mérogis et la Russie en pleine révolution communiste. J’ai bien voyagé, j’ai bien vécu en compagnie de tous ces personnages plus ou moins réels, et voici mon bilan de cette merveilleuse expérience – que je renouvelle en Septembre ! Il n’y a qu’un seul roman que je n’ai pas pu finir, Eparse,…