Seyoum n’en a rien à foutre de ses « cargaisons » de Soudanais et d’Erythréens faméliques qu’il trimbale de camions en bateaux pourris et envoie à la mort en leur soutirant leurs espoirs et leurs millions. Tout ça, c’est du business, il s’en fout pas mal qu’ils arrivent sains et saufs en Europe, l’essentiel reste la liasse de billets qu’il dépose dans son coffre à chaque nouveau départ. Jusqu’au jour où son passé le rattrape en s’incrustant par surprise sur un bateau en partance. Forcé de confronté ses pires cauchemars, le passeur cynique choisira-t-il de sacrifier son juteux commerce, ou ce qu’il lui reste d’humanité ? Dans ce premier roman, Stéphanie Coste choisit de nous raconter une histoire incroyablement difficile, celle du malheur de toutes ces…