C’est vraiment ce qu’annonce le titre – une histoire de petits garçons, dont l’un reste un grand enfant malgré les années qui passent, et l’autre devient grand plus vite que la moyenne. Un roman d’apprentissage comme on n’en fait plus, ancré dans l’actualité terrible de ces dernières décennies : les débuts du terrorisme, la désacralisation du politique, les fanatismes religieux. Théodore Bourdeau mélange tout en une seule vie, et montre la difficulté que ressent le narrateur à se construire dans un contexte aussi instable, incertain et violent. Il met des mots sur tous ces sentiments en vrac que nous ressentons tous, de l’adolescence au passage vers l’âge adulte, quand nous devons nous construire une vie, sans savoir laquelle. Avec une grande subtilité, Théodore Bourdeau donne…