En ouvrant ce livre, je ne connaissais ni l’auteur, ni le personnage principal, tout juste aperçu dans Rien n’est noir – autant vous dire que je ne savais pas à quoi m’attendre. Et là, je me suis retrouvée dans le tourbillon d’une vie incroyable, dans les pas d’une femme admirablement forte et talentueuse, emportée par une plume d’une exactitude infinie, exprimant avec un souci de véracité méticuleux chaque détail historique à considérer. Nuancé, dense, poétique, ce récit ne pouvait que me plaire – et ça n’a pas raté. J’ai été époustouflée par les « sept vies » de Tina Modotti, tour à tour couturière, actrice, photographe, bureaucrate, révolutionnaire, espionne infiltrée, qui a dédié sa vie à la lutte contre le fascisme sous toutes ses formes, tout…