16 juillet 2016. Le coup d’Etat militaire vient d’échouer en Turquie, renforçant par son échec le pouvoir du président Recep Tayyip Erdoğan, déjà largement sorti du cadre démocratique. Impuissants, Simon, Claire, Anouche et Ferhat assistent depuis Istanbul à l’installation progressive d’une dictature maquillée sur cette ville à la beauté millénaire. Avec un style mêlant habilement le romanesque au documentaire, Samuel Aubin retrace les événements successifs ayant permis à Erdoğan d’asseoir petit à petit son despotisme, tout en conservant le soutien d’une large partie de la population turque. Si le début du livre peut sembler légèrement abrupt, par son côté très factuel et la somme de détails apportés par l’auteur, il bascule rapidement vers une forme beaucoup plus romanesque, notamment grâce aux personnages d’Anouche et…