L’année 2020 a été révélatrice des nombreuses limites de notre économie actuelle, centrée principalement sur le profit et la recherche de la croissance, coûte que coûte. La pandémie a permis de mettre en avant, bien plus qu’ils ne l’étaient auparavant, celles et ceux qui s’engagent, à titre individuel, au sein de mouvements plus ou moins politiques, au sein de leurs entreprises ou en créent de nouvelles structures, notamment dans le champ de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Dans ce livre, Cyrielle Hariel et Sylvain Reymond reprennent ces différentes formes d’engagement, toutes liées aux raisons d’être que nous nous donnons, individuellement et collectivement, afin d’en montrer le potentiel de changement, les limites actuelles et le chemin restant à parcourir pour « refaire société », de manière responsable…