Avec ce premier roman d’une grande sensibilité, Ketty Rouf nous offre une histoire haletante qui se lit d’une traite, celle d’une femme qui cherche à échapper à son quotidien humiliant de prof de lycée en passant ses nuits à s’effeuiller sous le regard d’inconnus. De victime, elle cherche à devenir prédatrice, à retrouver confiance en elle en faisant bander les hommes dans ce club de striptease où elle a été embauchée. Poussée à bout, Joséphine décide enfin d’utiliser ce corps qu’elle néglige pour faire quelque chose qu’elle aime, pour devenir quelqu’un d’autre, pour ajouter un peu de magie à son quotidien morne. Dans un style voluptueux et étourdissant, Ketty Rouf nous propose une réflexion sur la place du corps dans notre société où l’intellect…