Les Hérétiques raconte les destins croisés de cinq personnages, majoritairement féminins, qui découvrent, à des périodes différentes, la nécessité de se battre pour eux-mêmes et de s’affirmer dans toute leur individualité, par rapport à un groupe, une société ou un couple. Ça donne un roman foisonnant, plein de destinées non-linéaires aux multiples rebondissements, qui se nouent et se dénouent devant nos yeux ébahis, avides de mots et impatients de connaître la suite. Elyse Carré alterne les différents styles littéraires avec une facilité désarmante, passant du récit de science-fiction le plus caricatural, au roman d’apprentissage, puis au traité politique sur l’émancipation des femmes, tout en insufflant dans chaque page un sentiment d’urgence de vivre, lien indéfectible entre tous ses personnages. L’Hérétique, Federica, Ruth, Ioulia et…