Alors que le Brexit fait rage au-dehors, Elisabeth rend visite régulièrement à son ancien voisin, Daniel Gluck, avec lequel elle s’était liée d’amitié étant petite. Elle lui fait la lecture, lui raconte des oeuvres d’art et lui donne des nouvelles du dehors, alors qu’il dort du sommeil de plomb de ses cent ans. Que vous dire de plus sur l’histoire de ce roman ? Disons que l’histoire linéaire n’est pas vraiment l’essentiel ici. Au contraire, ce que l’on retient de cette lecture, c’est la poésie de ses phrases, le décalage créatif de ses dialogues, et le tranchant de ses opinions politiques. Dans ce livre décousu, oscillant entre passé et présent, Ali Smith explore de nombreux thèmes : la vie, la mort, le temps qui…