La paix tranquille du royaume de Galahazul se retrouve un beau jour mise à mal par une attaque terroriste d’une violence inouïe : un jeune homme radicalisé a défiguré la princesse Leïla en lui jetant de l’acide au visage. Alors que tout le royaume se ronge les sangs, Leïla survit à sa blessure, et entame un long processus de guérison, à la fois physique et psychologique. Comment apprendre à vivre avec cette blessure, si visible aux yeux de tous ? Comment se réapproprier son visage quand celui-ci a été volé par une personne mal intentionnée ? Comment s’autoriser à aimer sans honte, quand son visage est devenu celui d’une Bête ? Avec ce premier roman aux accents des Mille et unes nuits, Floriane Joseph…