Soyons très honnêtes, la première fois que j’ai vu cette couverture et lu ce titre, je me suis dit que ce n’était pas un livre pour moi. Et puis j’ai rencontré Diane Ducret et je me suis dit que les livres écrits par une femme aussi brillante me plairaient forcément – et je n’avais pas tellement tort. Dans ce roman, injustement associé à la catégorie des feel-good légers et souvent superficiels, Diane Ducret utilise la fiction pour raconter le parcours semé d’embûches qu’elle a traversé depuis sa naissance, une accumulation de coups du sort et d’épreuves difficiles, dont celle qui l’a privée, pendant dix ans, de la capacité de marcher. Elle revient sur son enfance sans parents, son accident d’équitation, ses dérives d’adolescente en…