Raymond Radiguet remplit tous les stéréotypes artistiques du siècle dernier : alcoolique et drogué, coureur de jupons et séducteur invétéré, génie littéraire et victime précoce d’une maladie fatale. Que demander de mieux pour un personnage de roman ? Jessica L. Nelson l’a bien compris, ce type de personnages, aussi réels qu’ils paraissent impossibles, fascinent, et Raymond Radiguet est sans conteste de ceux-là. Sa vie commence vraiment lors de sa rencontre avec Alice, jeune femme séduisante promise à un soldat parti au front. Nous sommes en 1917, Raymond a 14 ans, et il s’en fout pas mal de la guerre – un sentiment qu’il ne se privera pas de retraduire dans Le Diable au corps, son scandaleux roman resté dans les annales. Jessica L. Nelson…