Pénélope a fait son Voyage vers Ithaque, elle a réussi à reconstruire sa vie après l’avoir laissée en cendres derrière elle. Mais lorsque le renouveau s’annonce, elle peine à lâcher prise et à accepter de se laisser porter vers cette nouvelle existence qui l’attend. Après avoir questionné ce qu’il faut pour remettre sa vie en question, Marie Robert s’interroge ici, par l’entremise de notre chère Pénélope, sur ce qui est nécessaire pour s’ancrer dans une nouvelle vie, pour laisser ses démons derrière soi, pour fermer des portes et choisir d’avancer sur un seul chemin, celui qui s’offre à nous. Il est assez rassurant de plonger dans le monde intérieur anxieux de Pénélope, déjà parce qu’on réalise qu’on n’est pas seuls à avoir des questionnements…