Lee Miller, encore une femme que l’histoire laisse souvent de côté, malgré son rôle prépondérant dans l’art photographique de l’entre-deux-guerres et dans les reportages sur la Seconde Guerre Mondiale. Élève et amante de Man Ray, elle est souvent reléguée dans son ombre, cette femme pourtant assez téméraire pour se faire photographier dans la baignoire d’Hitler. Whitney Scharer explore dans ce premier roman ambitieux les années charnières de la vie de Lee, ces années parisiennes qui transforment le mannequin qu’elle était en photographe surréaliste aguerrie. En se coulant dans l’esprit de la photographe, l’auteur démontre sa capacité à saisir la réflexion artistique, à décrire avec précision l’oeil créatif de son sujet. Paris nous apparaît dans toute la splendeur des Années Folles, dans une myriade de…