Cinq dans tes yeux, c’est l’expression d’Ichem pour combattre le mauvais oeil. Utilisée à outrance, cette maxime n’aura pourtant pas empêché Marseille de se transformer complètement sous l’influence des « Venants », ces bobos venus d’ailleurs, reléguant la diversité culturelle dans les quartiers nord inaccessibles. C’est cette transformation radicale que raconte Hadrien Bels dans ce roman décapant et désillusionné, où le Marseille d’aujourd’hui apparaît colonisé par les clichés, ceux des bobos parisiens qui squatte à la Friche de la Belle de Mai, et ceux des familles arabes aux mariages orientaux convenus. Au milieu de tout ça, Stress ne s’y retrouve pas, lui qui a grandi dans le quartier et usé les bancs de la Place des Moulins avec sa bande de potes. Hadrien Bels nous refait…