🙋🏼Grand Prix des Lectrices Elle 2020 Dans cet herbier d’un nouveau genre, Hugo Boris nous explique son cheminement pour vaincre sa peur panique de la violence et son conditionnement social, similaire à celui que nous avons tous, et qui se révèle avec acuité dans les transports en commun. Passant de la sidération, à l’admiration puis à l’affirmation, il devient cet homme capable de s’interposer dans l’espace public pour défendre les autres ou les aider, ce héros ordinaire qu’il avait toujours rêvé d’être. Ce petit recueil d’anecdotes m’a particulièrement touchée, en cette période où nous sommes privés des transports en commun. Il offre une fine analyse de cette jungle humaine qu’est le métro parisien, espace privilégié où se mélangent toutes sortes de gens, travailleurs, sans-abris,…