Qui sont ces pianistes qui hantent les gares et les aéroports, régalant nos oreilles surprises de leur musique mélodieuse ? Jean-Baptiste Andrea en a rencontré un, un jour, et, s’appuyant sur les bribes qu’il lui a livrées, a décidé d’écrire son histoire – où presque. Des diables et des saints raconte l’histoire de Joe, orphelin à 15 ans, envoyé aux Confins, pensionnat catholique à la frontière espagnole. Excellent pianiste, Joe parvient à sortir du lot et à devenir le professeur de musique de Rose, la fille d’un généreux donateur de l’orphelinat. Incapable de se résigner à supporter la maltraitance, monnaie courante à l’orphelinat, il échafaude les plans d’évasion les plus fous, avec ses amis de la Vigie, leur société secrète. Dans ce troisième roman,…