Roger Leroy, Nicolas Lempereur : deux frères que tout oppose, uniquement liés par un sentiment de haine viscéral qui aura déterminé toute leur vie. Le premier est garde des Sceaux, en passe de rétablir la peine de mort, le second est rock-star, en passe de perdre sa tête sur l’échafaud. Querelle intime que celle de ces deux frères, qui devient débat public, illustration d’une société devenue dysfonctionnelle où la peur a poussé les gens à vouloir passer par les armes quiconque pourrait représenter un danger – et au diable la présomption d’innocence, plus de retour possible en cas d’erreur. Comme De sang-froid de Truman Capote, Ce qu’il nous faut de remords et d’espérance interroge le droit de l’Etat à s’arroger le pouvoir de vie…