Quand vous cherchez Varosha sur Google, s’affichent des photos perturbantes, celles d’une ville fantôme, abandonnée derrière son grillage, privée de vie et d’animation, laissée à une dégradation certaine. C’est cette histoire que nous raconte ici Anaïs Llobet, maintenant elle aussi habitante de Chypre. S’appuyant sur l’histoire de la famille Karangelou, elle raconte le désastreux destin d’une île coupée en deux face à l’incapacité de ses habitants de vivre ensemble et à la gourmandise des pays limitrophes. Elle raconte l’invasion de 1974, ce jour où la vie des parents et grand-parents d’Ariana a basculé, ce jour où Varosha est devenu un point mort sur une carte. Journaliste de profession, Anaïs Llobet nous offre un récit au plus près de la réalité historique et personnelle des…