🙋🏼Grand Prix des Lectrices Elle 2020 Nombreux sont les livres qui racontent la vie des victimes de la barbarie nazie, dans les camps, les ghettos ou sous l’occupation allemande. Quelques romans, comme Les Déracinés, explorent la difficulté de fuir et de reconstruire sa vie dans un pays étranger. Rares sont les livres qui parlent de ceux qui n’étaient pas là, en Europe, au moment des faits. En nous racontant l’histoire de son grand-père, Santiago H. Amigorena met en lumière la douleur des absents, ceux qui ignoraient tout de ce qui arrivait là-bas à leur famille, et ne l’ont découvert qu’à la fin de la guerre. Condamnés à rester dans l’ombre et l’incompréhension face à la mort tragique et violente de leurs proches, beaucoup ont…